Discipline et méthode connexes

Classer et inventorier. Des gestes archivistiques révélateurs d’intentions historiographiques

Type de ressource
Auteurs/contributeurs
Titre
Classer et inventorier. Des gestes archivistiques révélateurs d’intentions historiographiques
Résumé
Classer et inventorier sont deux gestes héritiers des méthodes de classification des sciences naturelles et de la taxinomie, qui se sont affirmés au XIXe siècle, dans le prolongement d’un vaste mouvement qui visait à dénombrer et étiqueter l’ensemble de la création et des connaissances. Après l'ère des accumulations et des collections, bref quand le nombre des unités était devenu tel qu’il exigeait un ordre, qu’on ne pouvait plus se contenter d’un simple alignement ou empilement, il fallut donc penser le classement et l’inventaire ; pas seulement des êtres vivants, mais également des objets artificiels et idéaux, des sciences et techniques, des livres, des œuvres d’art et bien sûr des archives. Ainsi que le note Michel Foucault dans Les mots et les choses, le XIXe siècle a connu « un bouleversement du connaître, de son appréhension et de son exposition : des cadres à l’intérieurs desquels [l’histoire] fonctionnait [2] ». A ce titre, le mouvement documentaire, qui s’ouvre en 1830 et s’étend jusqu’à la fin des années 1870, illustre parfaitement cette agitation du connaître qui se marque par le rêve d’une publication exhaustive des traces du passé. Cette « fièvre documentaire » semble avoir permis une prise de conscience technique, impliquant un réajustement des méthodes de travail, autant qu'une prise de conscience épistémologique, impliquant une réévaluation des besoins documentaires. Classer et inventorier aux archives naissent alors d’une double nécessité : la première de rationaliser, elles deviennent ainsi à proprement parler un ordonnateur, acquérant une capacité propre à mettre en fonction les gestes, en sédimentant, en quelque sorte les desseins organisationnels et productifs ; et la seconde, dépassant cette première nécessité, d’écrire les informations les concernant. Mais cette double prise de conscience épistémologique et technique était également la traduction de la nécessité d’un réajustement du programme de connaissance
Titre du livre
Historiographie & archivistique : écriture et méthodes de l'histoire à l'aune de la mise en archives
Lieu
Dijon, France
Éditeur
Territoires contemporains
Date
2011
Référence
LAUVERNIER, Julie. Classer et inventorier. Des gestes archivistiques révélateurs d’intentions historiographiques. Dans : POIRRIER, Philippe et LAUVERNIER, Julie (dir.), Historiographie & archivistique : écriture et méthodes de l’histoire à l’aune de la mise en archives [en ligne]. Dijon, France : Territoires contemporains, 2011. Disponible à l’adresse : http://tristan.u-bourgogne.fr/CGC/publications/historiographie/J_Lauvernier.html
Pratique et traitement archivistique
Période
Discipline et méthode connexes