Pratique et traitement archivistique

Genres documentaires et numérique: dissolution ou résistance?

Type de ressource
Auteur/contributeur
Titre
Genres documentaires et numérique: dissolution ou résistance?
Résumé
Ce chapitre vise à éclaircir les ambiguïtés terminologiques et fonctionnelles liées à l’information sous forme de données ou de documents. L’auteur tente d’évaluer l’influence de la structuration en données sur les notions de document et de genre de documents. Le constat est paradoxal. D’un côté, le document comme réseau de données liées impose le renforcement de la gestion de l’information en tant que transactions, affermissant ainsi le genre du document qui est alors défini à un degré plus fin de granularité. D’un autre côté, les données liées sont à même de constituer un genre de document indéfini (une conversation), jamais clôt et semblant échapper par là même à une typologie (du moins à ce jour). L’auteur conclut qu’il reste à définir plus précisément ces deux modalités, « documentaire » versus « informationnelle », en déterminant plus précisément ce qui leur reste commun de ce qui les différencie sur différents plans (nature de la preuve, gestion dans le temps, portée de l’information, etc.).
Titre du livre
Les genres de documents dans les organisations: analyse théorique et pratique
Lieu
Québec, Canada
Éditeur
Presses de l'Université du Québec
Date
2015
Pages
129-144
Langue
Français
Extra
chapter-number: 7
Référence
ZELLER, Jean-Daniel. Genres documentaires et numérique: dissolution ou résistance? Dans : Les genres de documents dans les organisations: analyse théorique et pratique. Québec, Canada : Presses de l’Université du Québec, 2015, p. 129‑144
Outil et unité de traitement