Type de ressource
Année de publication

L'invention de la mémoire : écrire, enregistrer, numériser

Type de ressource
Auteurs/contributeurs
Titre
L'invention de la mémoire : écrire, enregistrer, numériser
Résumé
Pérenniser la mémoire est certainement l'une des plus grandes aventures d'Homo sapiens. En complément de l'évolution biologique fort lente des capacités cérébrales - dont il a particulièrement bénéficié - il lui faut inventer. D'abord dessiner et peindre, puis construire des écritures, avec des symboles et des règles.Sur des tablettes d'argile, de bois, de feuilles, de papyrus, de soie, de parchemin, de papier... En enregistrant ainsi ses idées et ses textes, ses nombres et ses équations, ses chants et ses philosophies, il démontre et développe son agilité intellectuelle, son désir de surmonter sa finitude, de transmettre une trace à ses descendants.Puis l'aventure s'emballe. La machine mesure, des automates enregistrent, mieux et bien plus vite que la main ne peut écrire. Enfin, la machine, encore, convertit toute information en nombres. Désormais la mémoire se blottit au coeur des atomes et s'évapore dans les nuages. Elle est traitée, se transforme et se communique instantanément dans le monde entier. Un être humain peut disposer du savoir de l'Humanité dans la paume de sa main. Une telle accélération exponentielle de la croissance des techniques nous promet des transformations radicales du monde au coeur du XXIe siècle. Cet ouvrage propose ainsi une fresque continue depuis le génome, registre de notre personne et de notre espèce, jusqu'aux promesses et aux risques des Big Data.
Lieu
Paris
Éditeur
CNRS Editions
Date
2017
Nb de pages
384
Référence
CHAPOUTHIER, Georges, LAGUËS, Michel et BEAUDOIN, Denis. L’invention de la mémoire : écrire, enregistrer, numériser. Paris : CNRS Editions, 2017. Disponible à l’adresse : http://www.cnrseditions.fr/histoire-des-sciences-et-des-techniques/7523-linvention-de-la-memoire.html
Discipline et méthode connexes