Type d’institution
Discipline et méthode connexes

Jean de Berry et l'écrit : Les pratiques documentaires d'un fils de roi de France

Type de ressource
Auteurs/contributeurs
Titre
Jean de Berry et l'écrit : Les pratiques documentaires d'un fils de roi de France
Résumé
À travers l'exemple de Jean de Berry, ce volume contribue à une meilleure connaissance de l'acte princier des XIVᵉ et XVᵉ siècles, qui devient, à cette époque, une pièce importante de la production diplomatique et, par la captation de traits royaux, un outil efficace de la genèse de l’État moderne. Les études ici réunies couvrent le corpus de Berry mais également, de façon délibérément comparative, la production documentaire de plusieurs de ses contemporains (princes anglais et navarrais, ducs de Bourbon, d'Anjou et de Bretagne). De Jean de Berry, l’histoire a retenu l’image d’un prince mécène et bibliophile, ardent défenseur de la couronne au temps de Charles V et de Charles VI. Doté d’une principauté au centre du royaume, tenue en apanage, il a développé une administration dont les contours ont déjà été reconnus. Sa chancellerie, en revanche, a peu retenu l’attention. C’est autour des pratiques de l’écrit documentaire, actes en tête, que s’organise la présente publication. Celle-ci se veut une contribution à une meilleure connaissance de l’acte princier des xive et xve siècles, un domaine qui, s’il a été illustré par divers historiens et diplomatistes, ne l’a été jusqu’à maintenant que de façon discontinue et incomplète. Par l’extension géographique et la variété de ses pouvoirs, par sa proximité avec la personne royale (il a été successivement fils, frère, oncle de roi), par la durée de son activité (une soixantaine d’années, de 1356 à 1416), Jean de Berry a légué un corpus central pour l’étude de l’acte princier. Un acte princier qui devient, à l’époque, une pièce importante de la production diplomatique et, par la captation de traits royaux, un outil efficace de la genèse de l’État moderne et de l’apprentissage de la sujétion. Organisation, recrutement, fonctionnement de la chancellerie, gestion de la mémoire des actes, traits internes et externes des productions, manifestations du pouvoir dans les titulatures et les sceaux, méthodes d’édition… sont scrutés dans les contributions de ce volume, non seulement pour Berry, mais aussi, de façon délibérément comparative, pour plusieurs de ses contemporains (princes anglais et navarrais, ducs de Bourbon, d’Anjou et de Bretagne).
Collection
Études et rencontres de l'École des chartes
N° ds la coll.
54
Lieu
Paris, France
Éditeur
École nationale des chartes
Date
2019
Nb de pages
314
Langue
fr
ISBN
978-2-35723-144-3
Consulté le
2019-11-22T19:49:50Z
Référence
GUYOTJEANNIN, Olivier et MATTÉONI, Olivier (dir.). Jean de Berry et l’écrit : Les pratiques documentaires d’un fils de roi de France. Paris, France : École nationale des chartes, 2019. [Consulté le 22 novembre 2019]. Études et rencontres de l’École des chartes, 54. ISBN 978-2-35723-144-3. Disponible à l’adresse : http://www.chartes.psl.eu/fr/publication/jean-berry-ecrit
Type d’institution
Discipline et méthode connexes