Outil et unité de traitement

La gestion des données d'autorité archivistiques dans le cadre du Web de données

Type de ressource
Auteur/contributeur
Titre
La gestion des données d'autorité archivistiques dans le cadre du Web de données
Résumé
Dans un contexte archivistique en transition, marqué par l'évolution des normes internationales de description archivistique et le passage vers une logique de graphes d'entités, cette thèse se concentre plus spécifiquement sur la gestion des données d'autorité relatives à des personnes physiques. Elle vise à explorer comment le secteur des archives peut bénéficier du développement du Web de données pour favoriser une gestion soutenable de ses données d'autorité : de leur création à leur mise à disposition, en passant par leur maintenance et leur interconnexion avec d'autres ressources.La première partie de la thèse est dédiée à un état de l'art englobant tant les récentes évolutions des normes internationales de description archivistique que le développement de l'écosystème Wikibase. La seconde partie vise à analyser les possibilités et les limites d'une approche faisant appel au logiciel libre Wikibase. Cette seconde partie s'appuie sur une étude empirique menée dans le contexte du Centre d'Études et de Documentation Guerre et Sociétés Contemporaines (CegeSoma). Elle permet de tester les perspectives dont disposent des institutions possédant des ressources limitées et n'ayant pas encore adopté la logique du Web de données. Par le biais de jeux de données relatifs à des personnes liées à la Seconde Guerre mondiale, elle dissèque les différentes étapes conduisant à leur publication sous forme de données ouvertes et liées. L'expérience menée en seconde partie de thèse montre comment une base de connaissance mue par un logiciel tel que Wikibase rationalise la création de données d'autorité structurées multilingues. Des exemples illustrent la façon dont ces entités peuvent ensuite être réutilisées et enrichies à l'aide de données externes dans le cadre d'interfaces destinées au grand public. Tout en soulignant les limites propres à l'utilisation de Wikibase, cette thèse met en lumière ses possibilités, en particulier dans le cadre de la maintenance des données. Grâce à son caractère empirique et aux recommandations qu'elle formule, cette recherche contribue ainsi aux efforts et réflexions menés dans le cadre de la transition des métadonnées archivistiques. The subject of this thesis is the management of authority records for persons. The research was conducted in an archival context in transition, which was marked by the evolution of international standards of archival description and a shift towards the application of knowledge graphs. The aim of this thesis is to explore how the archival sector can benefit from the developments concerning Linked Data in order to ensure the sustainable management of authority records. Attention is not only devoted to the creation of the records and how they are made available but also to their maintenance and their interlinking with other resources.The first part of this thesis addresses the state of the art of the developments concerning the international standards of archival description as well as those regarding the Wikibase ecosystem. The second part presents an analysis of the possibilities and limits associated with an approach in which the free software Wikibase is used. The analysis is based on an empirical study carried out with data of the Study and Documentation Centre War and Contemporary Society (CegeSoma). It explores the options that are available to institutions that have limited resources and that have not yet implemented Linked Data. Datasets that contain information of people linked to the Second World War were used to examine the different stages involved in the publication of data as Linked Open Data.The experiment carried out in the second part of the thesis shows how a knowledge base driven by software such as Wikibase streamlines the creation of multilingual structured authority data. Examples illustrate how these entities can then be reused and enriched by using external data in interfaces aimed at the general public. This thesis highlights the possibilities of Wikibase, particularly in the context of data maintenance, without ignoring the limitations associated with its use. Due to its empirical nature and the formulated recommendations, this thesis contributes to the efforts and reflections carried out within the framework of the transition of archival metadata.
Université
Université libre de Bruxelles
Lieu
Bruxelles
Date
2020-12-15
Nb de pages
420
Langue
fr
Consulté le
2021-01-15T19:30:40Z
Catalogue de bibl.
difusion.ulb.ac.be
Extra
Publisher: Université libre de Bruxelles
Référence
CHARDONNENS, Anne. La gestion des données d’autorité archivistiques dans le cadre du Web de données [en ligne]. Bruxelles : Université libre de Bruxelles, 15 décembre 2020. [Consulté le 15 janvier 2021]. Disponible à l’adresse : http://hdl.handle.net/2013/. Publisher: Université libre de Bruxelles
Outil et unité de traitement