Pratique et traitement archivistique

Critique n° 879-880 : Faire collecte. Archives et création

Type de ressource
Titre
Critique n° 879-880 : Faire collecte. Archives et création
Résumé
Collecter, prélever, monter des fragments documentaires pour élaborer une œuvre plastique, cinématographique ou littéraire n’est pas une démarche sans précédent : elle a, bien au contraire, toute une histoire, dont plusieurs moments clés, de Reznikoff à Perec, sont rappelés dans ce numéro. Mais cette pratique, dans le monde littéraire et artistique d’aujourd’hui, a pris une ampleur et un sens nouveaux. Il y a dans la création contemporaine ce qu’on a pu appeler une « révolution documentale ». Les fragments rassemblés peuvent être issus d’archives institutionnalisées ou personnelles. Ils peuvent avoir été glanés dans l’histoire ou dans la rue. Le terme « montage » est le plus fréquemment employé, avec « bricolage », pour désigner l’opération qui congédie la notion d’inspiration au profit d’une conception de la création artistique comme « production », « témoignage », « reportage », « enregistrement », et qui signale un déplacement de la figure de l’auteur vers celle du « collecteur ». C’est cette effervescence très actuelle autour de l’archive et du document que décrivent, commentent et analysent les écrivains, philosophes, critiques, essayistes et traducteurs, historiens et historiens de l’art, réunis ici par Muriel Pic.
Éditeur
Les Éditions de Minuit
Date
2020
Nb de pages
192
ISBN
978-2-7073-4648-3
Consulté le
2020-09-15T17:13:54Z
Référence
Critique n° 879-880 : Faire collecte. Archives et création. [S. l.] : Les Éditions de Minuit, 2020. ISBN 978-2-7073-4648-3