À quoi sert un archiviste départemental ?

Type de ressource
Auteur/contributeur
Titre
À quoi sert un archiviste départemental ?
Résumé
Dans l’esprit de la plupart de nos contemporains, le métier d’« archiviste » renvoie d’un côté à l’image dépréciative d’un vieil érudit poussiéreux, de l’autre à celle d’un savant un peu hors du monde. La profession de son côté essaie, depuis plusieurs décennies, d’imposer une vision différente d’un archiviste administrateur et gestionnaire, dont la contribution méthodologique serait indispensable au bon fonctionnement des structures administratives. L’une comme l’autre de ces conceptions ne reflètent que très imparfaitement la réalité beaucoup plus complexe et plus foisonnante du métier de conservateur du patrimoine documentaire : s’il est évidemment un fonctionnaire, membre à part entière de l’administration, l’archiviste ne doit jamais oublier la dimension scientifique et culturelle qui fonde un métier dont le maître mot doit être, aujourd’hui plus que jamais, la communication. C’est ce que tente de démontrer l’auteur de cette intervention, à la lumière d’une expérience de plusieurs années à la tête d’un service d’archives départementales.
Date
6 décembre 2007
Titre des actes
Conférences de l'École des chartes
Lieu
Paris, France
Éditeur
École nationale des chartes
Consulté le
2019-11-25T20:03:04Z
Référence
DÉSIRÉ DIT GOSSET, Gilles. À quoi sert un archiviste départemental ? Dans : Conférences de l’École des chartes [en ligne]. Paris, France : École nationale des chartes, décembre 2007. [Consulté le 25 novembre 2019]. Disponible à l’adresse : http://elec.enc.sorbonne.fr/conferences/desire